Catalogue

Nouveautés

Géolocalisation

QUELQUES LIVRES DE LA RENTREE LITTERAIRE

Amour monstre

par Dunn, Katherine
La joyeuse famille Binewski est tout sauf banale. Ivres d'amour et nourrissant de grands projets pour leur spectacle itinérant, Al et Lil décident d'engendrer à coup d'amphétamines et de radiations la plus belle brochette de phénomènes de foire au monde. Alors, bienvenue chez les monstres : il y a Arturo l'Aquaboy, doté de nageoires et d'une ambition digne de Genghis Khan; Iphy et Elly, soeurs siamoises et musiciennes talentueuses; Oly, naine bossue et albinos. Seul détonne l' étonnamment normal Chick... jusqu'à ce qu'il révèle des qualités bien particulières. Pour autant, cette famille est habitée de passions bien humaines, et une terrible rivalité entre frères et soeurs ne tarde pas à menacer le bonheur des Binewski. Amour monstre, oeuvre unique et fascinante, interroge les notions de monstruosité et de normalité, de beauté et de laideur, de sacré et d'obscène. Avec ce roman culte aux États-Unis, Katherine Dunn brise tous les tabous pour refaire le monde et nous parler d'amour.

Avant que tout se brise

par Abbott, Megan
Elle a les épaules élancées, les hanches étroites et des yeux sombres qui transpirent une détermination presque glaçante. À quinze ans, Devon est le jeune espoir du club de gymnastique Belstars, l'étoile montante sur qui se posent tous les regards, celle qui suscite tour à tour l'admiration et l'envie. Quand on est les parents d'une enfant hors norme, impossible de glisser sur les rails d'une vie ordinaire. C'est du moins ce que pense Katie, la mère de Devon, qui se dévoue corps et âme à la réussite de sa fille, même si cela demande des sacrifices. Lorsqu'un incident tragique au sein de leur communauté réveille les pires rumeurs et jalousies, Katie flaire le danger s'approcher de sa fille et sort les griffes. Rien ni personne ne doit déconcentrer sa fille ou entraver la route toute tracée pour elle. Mais les rumeurs ne sont pas toujours infondées... et les enfants rarement conscients des montagnes qu'on déplace pour eux. Reste à déterminer quel prix Katie est prête à payer pour voir Devon atteindre le sommet.

Bottes suédoises (Les)

par Mankell, Henning
Sept ans après l'immense succès des Chaussures italiennes, l'auteur nous offre une suite (quasi indépendante) avec Les bottes suédoises, un roman intimiste qui brosse le portrait en clair-obscur d'un homme blessé et solitaire, amené par les circonstances à revisiter son histoire personnelle et familiale et à reprendre goüût à la vie. Nous retrouvons Fredrik Welin. A la suite d'une erreur tragique qui a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est volontairement coupé de la société et vit reclus depuis des années sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Dans la panique, il enfile deux pieds gauches de deux paires de bottes dépareillées. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n'est plus qu'une ruine fumante. Réfugié au fond du jardin dans la caravane de sa fille Louise, il s'interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Et si l'incendie marquait une nouvelle étape dans sa vie ? Et si, à présent, ayant tout perdu, il lui fallait réapprendre à vivre avec les autres ? D'ailleurs il va vite devoir composer avec le tempérament fantasque et les révélations de Louise et surtout avec l'apparition de la jeune Lisa Modin, journaliste pour la presse locale. Culpabilité et besoin de rédemption, mensonge et énigme de la filiation, désir et soif d'amour sont autant de sentiments contradictoires qui tenaillent Fredrik Welin face à l'ombre grandissante de la vieillesse et de la mort. Pourtant, alors que l'hiver prend possession des lieux, tout va basculer imperceptiblement jusqu'au dénouement inattendu : la foi dans la vie avec l'irruption de la jeune génération - fille et petite-fille - et la promesse d'un nouvel amour.

Chanson douce

par Slimani, Leïla
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Comme l'ombre qui s'en va

par Muñoz Molina, Antonio
Le 4 avril 1968, James Earl Ray assassine Martin Luther King à Memphis et prend la fuite. Entre le 8 et le 17 mai de la même année, il se cache à Lisbonne où il tente d'obtenir un visa pour l'Angola. En octobre 2013, sur les traces de James Earl Ray dans la capitale portugaise, Antonio Munoz Molina se remémore son premier voyage dans cette ville, en 1987, quand, mari et père immature, fuyant un travail médiocre, il essayait d'écrire son deuxième roman, une histoire d'amour sur fond de jazz et de roman noir, L'Hiver à Lisbonne. La fascinante reconstruction du séjour de l'assassin croise alors le passé de l'auteur, et les deux récits alternent. L'un, autobiographique, relate, à la première personne et sur un mode très intime, l'apprentissage de la vie et des mécanismes du roman ; l'autre, à la manière d'un thriller, témoigne de ce qu'est l'accomplissement de la fiction, quand, fondée sur le réel, elle va au-delà des faits pour entrer dans la conscience des protagonistes. Maître de sa création littéraire, Antonio Munoz Molina imagine les peurs de l'assassin exhibant ses faux passeports, assiste à ses déambulations nocturnes dans les bars et les hôtels de passe, le suit pas à pas avant de revenir à Memphis pour tenter de savoir pourquoi il appuie le canon de son fusil sur la fenêtre des toilettes d'une pension misérable et exécute Martin Luther King au balcon du Lorraine Motel. En prestidigitateur, le grand écrivain espagnol fait entrer le lecteur dans le mystère de l'univers mental du tueur, où se mêlent racisme, misère, admiration pour les livres de science-fiction, et la certitude que l'on peut impunément tuer un Noir militant des droits civiques. Comme l'ombre qui s'en va est un livre important, hypnotique, qui prend le risque de mêler deux genres littéraires et, en dernière instance, expose la théorie du roman de l'auteur.

Derniers feux sur sunset

par O'Nan, Stewart
En 1937, Francis Scott Fitzgerald devient scénariste pour la Métro Goldwyn Mayer. C'est l'Age d'Or d'Hollywood, du jazz et des parties mémorables. Ses collègues se nomment Dorothy Parker, Humphrey Bogart, Greta Garbo. Loin de sa chère Zelda, internée, et de sa fille Scottie, Fitzgerald est perdu. Il tente de préserver leur vie familiale, mais tombe amoureux de Sheilah Graham, une journaliste mondaine qu'il a prise pour une aristocrate anglaise. Ces trois dernières années-là sont celles de la lutte acharnée que mène Scott contre ses ennemis : l'alcool, la dépression, et le peu d'estime qu'il a pour lui-même. Oui, Hollywood sera pour lui l'envers du Paradis, un lieu de souffrance et peut-être d'expiation... Ecrivain de l'intime, conteur de talent, Stewart O'Nan dévoile dans Derniers feux sur Sunset le vrai visage de Fitzgerald : celui d'un homme brisé par la vie, tandis que la fête bat son plein. Un livre poignant et plein de nostalgie.

Judas

par Oz, Amos
Shmuel Asch, le protagoniste de Judas, a quelques ressemblances avec d'autres antihéros qui traversent l'oeuvre d'Oz, mais son histoire est assurément singulière. Le jeune Shmuel est non seulement émotif et malheureux en amour mais il est aussi sur le point d'abandonner ses études faute d'argent quand il tombe sur une annonce inhabituelle. Nous sommes dans la Jérusalem encore divisée de 1959, et l'on cherche un garçon de compagnie pour un homme de soixante-dix ans : moyennant cinq heures de conversation et de lecture, un petit salaire et le logement sont offerts. Sa candidature acceptée, Shmuel s'installe dans la maison de Gershom Wald, un vieil homme fantasque passionné par l'histoire du sionisme et la question arabe, avec qui il aura bientôt de longues discussions enflammées. Quand il rencontre la mystérieuse Atalia Abravanel qui vit sous le même toit sans que Shmuel comprenne son lien avec le vieux Wald il est immédiatement fasciné par la beauté de cette femme un peu plus âgée que lui. Son obsession amoureuse allant de pair avec la volonté de percer le secret du lien entre Atalia et le vieillard, sa quête obstinée de la vérité ne manquera pas de résonner comme un écho à ses propres recherches au sujet de la figure de Judas. Judas est tout à la fois un magnifique roman d'amour, un grand livre sur les lignes de fracture entre judaïsme et christianisme, une réflexion sur la figure du traître et un ouvrage essentiel pour comprendre l'histoire d'Israël. Judas est d'ores et déjà considéré comme le grand roman de la maturité de l'auteur, et la publication simultanée en langues française et anglaise en septembre 2016 devrait constituer le point d'orgue d'une longue série triomphale de publications dans tous les grands pays du monde entier, où le roman a été unanimement salué comme un chef-d'oeuvre.

La succession

par Dubois, Jean-Paul
Paul Katrakilis est le petit-fils d'un des médecins de Staline, Spyridon, qui a fui l'Union soviétique après la mort de Staline, emportant avec lui un fragment du cerveau du Petit père des peuples, et s'est installé à Toulouse. Son père, Adrian, est lui aussi médecin. Comme son père et son grand-père, Paul fait à son tour des études de médecine, alors qu'il n'a pas la vocation. Les Katrakilis ? Des excentriques. Des fous, peut-être. Tous, y compris la mère et l'oncle de Paul, finiront par se suicider dans des conditions mystérieuses. Paul, lui, mène l'existence d'un homme totalement inadapté au monde, de plus en plus étranger à cette famille qui semble passionnément vouée à sa propre extinction. Cependant, les quelques années qu'il passe en Floride, à Miami, constituent un moment de bonheur unique dans sa vie. Il y rencontre un grand amour, et découvre l'existence du jai alai, ce sport dont la beauté le transporte. Mais ces années heureuses passent vite. Après la mort de son père, il tombe sur d'étranges carnets et comprend enfin ce qu'on lui a toujours caché. Paul va-t-il prendre sa place dans cette lignée d'hommes incapables de vivre ? Ou bien suivra-t-il son propre destin ? Après cinq ans de silence, Jean-Paul Dubois revient au roman avec ce livre où l'on retrouve, intacts, son humour, sa mélancolie, son élégance.

Le garçon

par Malte, Marcus
Il n'a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin - d'instinct. Alors commence la rencontre avec les hommes : les habitants d'un hameau perdu, Brabek l'ogre des Carpates, philosophe et lutteur de foire, l'amour combien charnel avec Emma, mélomane lumineuse, à la fois sœur, amante, mère. « C'est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l'existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l'effroyable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l'on nomme la civilisation. Itinéraire d'une âme neuve qui s'éveille à la conscience au gré du hasard et de quelques nécessités, ponctué des petits et grands soubresauts de l'Histoire, le Garçon est à sa façon singulière, radicale, drôle, grave, l'immense roman de l'épreuve du monde.

Le messie du Darfour

par Baraka Sakin, Abdelaziz
« C'était la seule à Nyala et sans doute même dans tout le Soudan à s'appeler Abderahman. » Avec son prénom d'homme et sa cicatrice à la joue, terrible signe de beauté, Abderahman est la fille de fortune de tante Kharifiyya, sans enfant et le coeur grand, qui l'a recueillie en lui demandant de ne plus jamais parler de la guerre. De la guerre, pourtant, Abderahman sait tout, absolument tout. C'est un jour de marché qu'elle rencontre Shikiri, enrôlé de force dans l'armée avec son ami Ibrahim. Ni une, ni deux, Abderahman en fait joyeusement son mari. Et lui demande de l'aider à se venger des terribles milices janjawids en en tuant au moins dix. Formidable épopée d'une amazone de circonstance dans un monde en plein chaos, le Messie du Darfour est une histoire d'aventure et de guerre, une histoire d'amitié et de vengeance qui donne la part belle à l'humour et à la magie du roman.

Le Zeppelin

par Chiarello, Fanny
En préambule de ce roman, l'auteur - Fanny Chiarello - décide de s'effacer (presque) totalement derrière ses narrateurs multiples, et de céder aux plaisirs de la fiction la plus éhontée. Elle imagine une ville qu'elle nomme La Maison, dont les habitants semblent être plongés dans un ennui abyssal d'où rien ne peut les sauver. Ils se sont habitués depuis longtemps aux bizarreries de La Maison, aux étranges phénomènes qui les frappent dès qu'ils longent le canal Saint-Divan ou remontent la rue Canard-Bouée. Aussi, le survol de la ville par un énorme dirigeable arrive-t-il à point nommé. Ils sont douze, douze narrateurs dont les petites histoires, celles qui forment leur quotidien, se trouvent soudainement interrompues par le passage du zeppelin qui les plonge dans l'obscurité, les précipite dans la panique, les pousse à la prière, les paralyse ou les prive de voix. Corrosifs, loufoques, absurdes, drôles, émouvants, tous leurs récits construisent un roman farfelu à la Brautigan. L'idée m'en est venue, écrit l'auteur, devant un tourniquet de cartes postales à Berlin, où la photo en noir et blanc d'un gigantesque zeppelin survolant la ville m'a fascinée au point que j'ai immédiatement vu, dans la majestueuse toile du dirigeable, ma Pêche à la truite en Amérique à moi. Soit le fil conducteur à grosse caisse d'une de ces galeries de portraits comme je les aime, où la poésie se nourrit d'infime et d'anodin.

Non exclusif

par Charrier, Catherine
Alors qu'elle s'apprête à partir en week-end, Laure accepte un verre de dernière minute avec des amis. Par inadvertance, ils vont lui apprendre que Vincent, l'homme avec qui elle refait sa vie, est déjà en couple avec une autre femme : Anne, peintre. Sous le choc, elle appelle Vincent, alors en déplacement professionnel. Ils décident d'attendre son retour pour s'expliquer. Laure a quinze jours pour réfléchir à leur relation, à l'autre femme, à la fidélité, à ce qu'elle attend de l'amour. Quinze jours pour faire un choix. Quinze jours qui vont faire vaciller ses certitudes et ses constructions personnelles. Quinze jours qui ne laisseront personne indemnes. Catherine Charrier signe un grand roman sur le lien amoureux et son exclusivité et confirme son talent pour analyser les sentiments, ausculter les couples et questionner l'amour.

Petits secrets, grands mensonges

par Moriarty, Liane
Meurtre ou tragique accident ? à la fête de l'école, quelqu'un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame ? Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l'on se raconte à soi-même pour continuer de vivre. Après Le Secret du mari, best-seller international, Liane Moriarty nous plonge une fois encore dans l'univers clos de ces quartiers résidentiels qui dissimulent derrière leurs jolies façades d'inavouables secrets. Avec elle, le sourire n'est jamais loin des larmes.

Soyez imprudents les enfants

par Ovaldé, Véronique
Alors qu'elle a 13 ans, Atanasia Bartolome a comme une révélation devant une toile du peintre Roberto Diaz Uribe. Elle découvre qu'il est un cousin de son père et souhaite savoir ce que cherche à lui dire ce peintre qui a disparu un jour, comme tous les ancêtres Bartolome. La jeune fille décide de partir elle aussi explorer le vaste monde.

The girls

par Cline, Emma
Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer.

QUELQUES NOUVEAUTES "DOCUMENTAIRES"

Comme un enfant perdu

par Séchan, Renaud
Je parcourais les rues, Ma guitare sur le dos, Comme un enfant perdu, Je traînais des sanglots. Ma vie n'avait pas de sens, Et l'amour fuyait mes pas. Je n'ai jamais eu de chance, Je n'en aurai jamais, je crois. Renaud, Lucile, 1969. Quand vous m'offriez des fleurs et que je vous grognais quelques mots inaudibles - d'aller vous faire voir, que plus jamais je ne chanterai, embrumé dans les vapeurs de l'alcool, je vous ai rendus malheureux, comme j'ai rendu malheureux tous les miens. Je le sais, je l'ai lu dans les milliers de lettres que vous m'avez adressées. Eh bien, dans les mois qui viennent, je vais m'efforcer de vous rendre le sourire. Et qui sait ? Peut-être même allons-nous pleurer ensemble du bonheur de nous retrouver vivants, et sous le même ciel. Toujours debout. Renaud, L'Isle-sur-la-Sorgue, 11 mai 2016. Après le grand retour de Renaud et le succès triomphal de son nouvel album Toujours debout, le chanteur publie son autobiographie. Dans son livre, Renaud raconte ses amours, ses tourments, sa révolte face aux injustices du monde. Un livre, dit-il, qui permet de comprendre. Sa vie. La vie. Et qui nous bouleverse à chaque page.

Corée du Nord, un État-guérilla en mutation

par Pons, Philippe
La Corée du Nord est le pays le plus haï, mais aussi le plus mal connu de la planète. Comprendre les ressorts d'un système totalitaire sans équivalent par son monolithisme idéologique, l'inscrire dans un espace et dans un temps pour en saisir l'ancrage et décrypter le fonctionnement d'une économie émergente, de facto de marché : tel est l'objet de ce livre. La Corée du Nord est le fruit d'une histoire disputée : colonisée par le Japon (1910-1945) puis divisée par les Etats-Unis et l'URSS en 1945, partition entérinée trois ans plus tard et contestée par une guerre fratricide (1950-1953), et restée depuis sans traité de paix. Kim II Sung au pouvoir a élevé la lutte de libération au rang de récit fondateur et organisé le pays sur le modèle d'une unité de guérilla, entretenant la population dans une mentalité d'assiégé permanent. La résilience de cet Etat-guérilla est sans doute à chercher moins dans son caractère stalinien que dans un nationalisme invétéré. La Corée du Nord évolue cependant vers une économie hybride, où la frontière entre secteur public et initiative privée est de plus en plus floue et qui génère de profondes mutations sociales. Cette évolution interne a pour toile de fond des enjeux géostratégiques : les risques entraînés par les ambitions nucléaires de Pyongyang, les visées hégémoniques du puissant voisin chinois et le retour de la Russie dans le Grand Jeu diplomatique.

Crimes du futur

par Blanchart, Jérôme
Quel sera le visage des criminels et des terroristes de demain ? Notre présent et notre futur proche, marqués par une exubérante floraison technologique, leur laisse le choix des armes. On ne trouve pas encore d'uranium sur eBay, mais il est possible d'y acquérir, à vil prix, de quoi se constituer un coquet repère de savant fou. Il est plus facile aujourd'hui pour un aspirant terroriste d'apprendre à bricoler le vivant en toute discrétion que de prendre des cours de pilotage pour diriger un avion sur le World Trade Center. Et si aucun assassinat par piratage de pacemaker ne s'est encore produit dans le monde réel, les experts en sécurité informatique sont formels : c'est déjà possible. Bombes bactériologiques, narco-drones, armes à feu non traçables imprimées en 3D, et surtout, exploitation des innombrables traces que nous laissons chaque jour sur la Toile... Jérôme Blanchart livre un aperçu des crimes de demain en forme de dystopie joyeuse et inventive - mais toujours scientifiquement rigoureuse. Un portrait acéré de la société qui sera bientôt la nôtre, et à laquelle nous devons nous préparer.

Ivres paradis, bonheurs héroïques

par Cyrulnik, Boris
Pas d'existence sans épreuves, pas d'affection sans abandon, pas de lien sans déchirure, pas de société sans solitude. La vie est un champ de bataille où naissent les héros qui meurent pour que l'on vive. Mes héros vivent dans un monde de récits merveilleux et terrifiants. Ils sont faits du même sang que le mien, nous traversons les mêmes épreuves de l'abandon, de la malveillance des hommes et de l'injustice des sociétés. Leur épopée me raconte qu'il est possible de s'élever au-dessus de la fadeur des jours et du malheur de vivre. Quand ils parlent des merveilleux malheurs dont ils ont triomphé, nos héros nous montrent le chemin. B. C. Chacun de nous a besoin de héros pour vivre, l'enfant pour se construire, l'adulte pour se réparer. Les héros nous apportent l'espoir, le rêve, la force. Mais quand les héros se laissent pervertir, ils se transforment en planteurs de haine et en pourvoyeurs du pire. Un livre saisissant.

La dorade me donne le hoquet : chroniques

par Eisenberg, Jesse
Un garçon de neuf ans qui écrit des critiques gastronomiques, une étudiante obsédée par le génocide bosniaque qui s'immisce dans la vie amoureuse de son jeune frère, un adepte de la théorie des genres qui tente de séduire une femme dans un bar... : autant d'asociaux notoires que nous livre Jesse Eisenberg dans des situations farfelues, parfois cocaces, avec toujours beaucoup d'humour et qui révèlent une subtile représentation de notre monde.Traduit de l'anglais par Antoine Chainas

Le grand livre du DIY : do it yourself

par Guelpa, Émilie
Préparez vos outils, coupez, assemblez, collez, peignez, brodez, tressez, décorez, tissez, enfilez, modelez, nouez, montez, coloriez, sciez, cuisinez, dorez, moulez, clouez, cousez et en un mot CREEZ !

Nos amies les bactéries : elles détiennent les clés de la santé et du bien-être

par Collen, Alanna
Un être humain, ce n'est pas seulement ce que vous croyez. Pour une cellule de notre corps, neuf autres y ont élu domicile à notre insu. Au fil de notre vie, nous hébergerons l'équivalent en microbes de cinq éléphants d'Afrique.Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il y a tant d'obèses ? Ou pourquoi près de la moitié des enfants souffrent de nos jours d'allergies ? Ne vous semble-t-il pas curieux que la dépression se répande comme une traînée de poudre ? Ou que l'on diagnostique de plus en plus de jeunes autistes ?En s'appuyant sur les recherches scientifiques les plus récentes, Alanna Collen dévoile le lien entre les troubles de la santé et la communauté microbienne du corps humain. Beaucoup de maladies contemporaines que nous estimons inévitables découlent en réalité de notre incapacité à prendre soin du prolongement de nos cellules humaines que constituent nos microbes.Dans Nos amies les bactéries, Alanna Collen explique pourquoi malmener nos microbes risque de nuire à notre métabolisme, notre mental et notre système immunitaire ; quels sont les effets indésirables des antibiotiques, des césariennes et du substitut de lait maternel, et comment un régime adapté est en mesure de restaurer une communauté microbienne bénéfique à la santé. Nos amies les bactéries tire la sonnette d'alarme en soulignant l'importance de nos plus fidèles compagnons.Traduit de l'anglais par Marie Boudewyn

Se mettre à son compte en 10 étapes : comment faire ? Toutes les réponses !, Lucie Guchet

par Guchet, Lucie
Vous avez un projet défini ? Suffisamment précis ? Un produit à vendre ? Un service original à proposer ? Vous voulez changer de vie... marre de la hiérarchie... être son propre patron ? Oui mais comment ? Comment passer du projet à la réalisation ? Ai-je les moyens financiers et matériels de me lancer en solo ? Quelle structure, quel régime, quel statut ? Puis-je bénéficier d'aides ? A qui m'adresser ?

10 LIVRES ADAPTES AU CINEMA DES LA RENTREE

Autobiographie d'une courgette

par Paris, Gilles
Sa mère l'appelle " Courgette ", mais son vrai nom c'est Icare : un petit bonhomme de neuf ans qui raconte son histoire. Son papa est " parti faire le tour du monde avec la poule du voisin ", sa maman ne travaille plus, boit un peu trop de bière et passe son temps devant le poste de télévision. Courgette s'ennuie, quand soudain, en fouillant dans les tiroirs, il tombe sur un revolver. Amusé, le petit garçon sort dans le jardin et tire vers le ciel " pour le tuer et faire pleurer les nuages ". Sa mère se précipite sur lui et c'est l'irrémédiable : le coup part et Courgette voit sa maman s'écrouler à ses pieds. Placé en centre de rééducation pour enfants, Icare retrouvera le goût de vivre, lentement. Avec des mots bouleversants, il nous livre son parcours atypique. Une fiction poignante, une écriture poétique pour un sujet grave.

Bridget Jones : folle de lui

par Fielding, Helen
Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amie célèbre ses 60 ans ? Est-il moralement condamnable d'aller chef le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux ? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontre ? Confrontée à ces graves problèmes, et à quelques autres non moins angoissants, Bridget relève courageusement le défi d'élever seule deux jeunes enfants, d'apprendre à maîtriser tweets et textos et. surtout, redécouvre sa sexualité à l'heure de - aïe ! le mot qui fâche - l'âge mûr. A la fois tendre, touchant, mélancolique et absolument hilarant, le retour tant attendu de notre Anglaise préférée.

Inferno

par Brown, Dan
Une nouvelle aventure de Robert Langdon qui se déroule en Italie.«L'enfer»de Dante est au cœur du suspense.

La fille du train

par Hawkins, Paula
Rachel habite dans la banlieue de Londres et prend le train pour rejoindre la capitale deux fois par jour. De la fenêtre du train, elle observe un couple qu'elle imagine parfait, comme elle l'était avec son mari, avant qu'il ne la trompe, puis la quitte. Un matin, Rachel voit un inconnu dans leur maison.

Le Journal d'Aurore (1) : Jamais contente

par Desplechin, Marie
On peut ruiner sa vie en moins de dix secondes Je le sais. Je viens de le faire...... Journal intime

Mal de pierres

par Agus, Milena
En Sardaigne, pendant la Seconde Guerre mondiale. Une belle jeune femme dont le caractère étrange et passionné éloigne les garçons, épouse, pour sauver les apparences, un veuf que la froideur de sa femme conduira au bordel... Mais en 1950, atteinte du''mal des pierres'', elle va sur le''continent''faire une cure thermale. Là, la passion l'attend : elle rencontre l'homme le plus beau qu'elle ait jamais vu, un professeur, fou de piano, et... marié ! Pendant quelques semaines, la jeune Sarde et celui qu'elle nommera''le Rescapé'', ne vont plus se quitter. Elle connaît enfin l'amour physique le plus intense. Neuf mois après la fin de la cure, alors qu'elle a regagné la Sardaigne, naît... un futur pianiste. Bien des années plus tard, sa petite-fille découvre les cahiers intimes de sa grand-mère : un choc ! Que pouvons-nous savoir des autres, aussi proches soient-ils ? Un petit chef-d'œuvre qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.

Miss Peregrine et les enfants particuliers

par Riggs, Ransom
Abe Portman, un enfant juif polonais, s'est autrefois réfugié pour échapper à la menace nazie dans un orphelinat d'une île du pays de Galles dirigée par Miss Peregrine Faucon. Là-bas, il a côtoyé des enfants aux capacités surnaturelles censées les protéger des monstres. Aujourd'hui devenu vieillard, il raconte cette période à son petit-fils Jacob, âgé de 15 ans.

Polina

par Vivès, Bastien
Vingt ans de la vie d'une danseuse, de l'enfance à la maturité. Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d'une grande exigence, à la fois admiré et redouté. Au fil des années, Polina développe avec son mentor une relation complexe, entre antagonisme et soumission.

Réparer les vivants

par Kerangal, Maylis de
De retour d'une session de surf dans le pays de Caux, trois lycéens sont victimes d'un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, blessé à la tête, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents ayant autorisé le don d'organes, le récit suit le parcours de son cœur et les étapes d'une transplantation qui bouleverse de nombreuses existences.

Tamara (8) : Oh, le salaud

par Droussie, Benoît
Tamara sort avec Diego, mais ses copines la jalousent.

UN APERCU DE NOS NOUVEAUTES BD

Cruelle

par Dupré La Tour, Florence
Enfant : Etre humain dans sa période de développement située entre la naissance et la puberté. Animal : Etre vivant organisé, sensible et capable de mouvement. Cruauté : Plaisir que l'on éprouve à voir un être vivant souffrir ou à lui infliger cette souffrance. Une histoire vraie.

L'adoption

par Droussie, Benoît
Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c'est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu'elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s'adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. Des premiers contacts distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

L'art du crime (1) : Planches de sang

par Omeyer, Marc
Planches de sangManhattan, 1972. Art Blumenfeld, un vieux milliardaire philanthrope qui a fait fortune dans le cinéma, envoie une lettre à Nora Hathaway, une jeune métisse indienne, pour la presser de venir le retrouver à New York. À l'intérieur de l'enveloppe se trouve également l'exemplaire d'une BD culte parue dans les années 1940 : La Piste de Mesa Verde, dont l'auteur Curtis Lowell est mort accidentellement. Un album inachevé qui nourrit depuis des années l'obsession de Rudi Boyd Fletcher. Lorsque Nora arrive chez Blumenfeld, le vieil homme est déjà mort, victime de la folie d'un homme et de sa quête sanglante... Arrêtée par la police et accusée du crime, Nora ne pourra compter que sur un homme : John Stoner dit Snail, un flic atypique. Il est le seul à la croire. Mais pour la sauver, Snail va devoir pourchasser Rudi et pour cela, partir lui aussi à la recherche des cinq planches manquantes. Si elles existent...Neuf arts. Neuf crimes. Une vie.

La Valse des Alliances

par Eisner, Will
Venue d'Europe centrale au XIXe siècle, la famille Arnheim s'est établie aux Etats-Unis avec la volonté de s'y forger un nom et une réputation. Et pour gravir l'échelle sociale, quel meilleur moyen que de contracter de bonnes alliances ? Ainsi, de mariages forcés en déceptions amoureuses, d'associations financières en coups tordus, les Arnheim vont-il, au cours du siècle, se tailler un empire. Cela n'ira ni sans mal ni sans drames...

Le corps à l'ombre

par De Thuin, David
Un thriller sur l'enfance perdue à jamaisAllongé sur la pelouse, les yeux dans le vague, Drazig semble se fondre dans l'ombre de sa maison. Son corps est ici, mais son esprit est ailleurs. Car pour lui, la vie ne sera plus jamais comme avant : sa mère vient de mourir. Même s'il peut compter sur le soutien indéfectible de ses deux amis d'enfance, Charles et Jean-Basilic, quelque chose s'est brisé en lui et, le jour de la rentrée au lycée, il a du mal à renouer avec la trivialité de ses camarades. Et puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, la petite ville où il vit est frappée par une affaire de meurtre semblable à celle qu'elle connut 20 ans auparavant. Plusieurs jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées et d'après les premiers éléments de l'enquête, il pourrait bien s'agir d'un serial killer...Après les mille pages de La Proie, David De Thuin nous revient avec un ouvrage moins imposant mais tout aussi maîtrisé. Il livre un récit subtil au croisement des genres entre thriller et drame contemporain, à l'humour discret et au ton doux-amer, porté par un dessin animalier en filiation directe avec son maître Raymond Macherot.

Le Spirou de... : Fantasio se marie

par Feroumont, Benoît
Suite aux fiançailles de Fantasio, Spirou se retrouve avec Seccotine comme partenaire. Une aventure où Spirou aura l'occasion de découvrir la gent féminine, fort discrète jusqu'à présent dans ses aventures.

Les beaux étés (1) : Cap au Sud ! : 1973

par Zidrou
Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de beaux étés ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l'étape pique-nique... Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l'aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l'essentiel. Cap au sud !

Ma révérence

par Lupano
Vincent, trentenaire un poil dépressif, estime que la société lui doit bien quelques dommages et intérêts, au titre de préjudice moral. Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, il s'improvise braqueur de fourgon blindé. Son plan est malin, sa cause est noble, et l'amour est au bout du braco. Mais en choisissant pour complice le déconcertant Gaby Rocket, Vincent n'a-t-il pas vu trop grand ?

Rendez-vous à Phoenix

par Sandoval, Tony
Rendez-vous à Phoenix est un récit autobiographique. Tony Sandoval, né au nord-ouest du Mexique, nous raconte sa traversée clandestine de la frontière américaine. Naïf et idéaliste, il poursuit son rêve américain. Au fil de ses rencontres, il va se heurter au stress et à la peur de ceux qui fuient le Mexique à la recherche d'un Eldorado. A travers son aventure, Tony nous livre une vision toute personnelle du périple subi par les clandestins.
Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

HORAIRES D'OUVERTURE du 1er Septembre au 30 Juin :

Mardi Fermé 14h-18h
Mercredi 10h-12h 14h-17h
Jeudi 10h-12h 14h-17h
Vendredi Fermé 14h-18h
Samedi 10h-12h 14h-17h



Contact

Bibliothèque municipale de La Teste de Buch

Hôtel Lalanne

Place Jean Hameau - 33260 La Teste de Buch

Secteur Adulte :

Tél : 05 56 54 65 63

Courriel : bibliotheque@latestedebuch.fr

Secteur Jeunesse :

Tél : 05 57 52 41 70

Courriel : bibjeunesse@latestedebuch.fr