Catalogue

Géolocalisation

FERMETURE EXCEPTIONNELLE LE SAMEDI 24 ET LE SAMEDI 31 DECEMBRE

Chers Lecteurs,

La Bibliothèque municipale sera exceptionnellement fermée

le samedi 24 décembre et le samedi 31 décembre 2016.

 

 

Nous vous souhaitons de Joyeuses Fêtes !

Merci de votre compréhension.

 

L'équipe de la Bibliothèque.

QUELQUES NOUVEAUTES FICTION

Agatha Raisin enquête (2) : Remède de cheval

par Beaton, M. C.
Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l'affaire de La Quiche fatale, il s'agit bien d'un meurtre. A l'étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l'avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu'ils ne l'imaginaient... Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Beaux rivages

par Bouraoui, Nina
C'est une histoire simple, universelle. Après huit ans d'amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation. Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d'amour. Les larmes rassemblent davantage que les baisers. J'ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu'ils ne sauront plus vivre sans l'autre et qu'ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l'amour triomphera toujours. En cela, c'est un roman de résistance.

Cruel vendredi : la fin approche

par French, Nicci
Un vendredi qui s'annonçait des plus ordinaire, un cadavre est repêché dans la Tamise. Seul indice sur l'identité du mort : autour de son poignet, un bracelet au nom du Dr Frieda Klein. Cette dernière est pourtant bien en vie. Appelée aussitôt sur les lieux du crime, Frieda n'a pas de doute : l'homme assassiné est bien son ex-petit ami, Sandy. Sa vie, jadis si privée, est désormais exposée au grand jour : de la séparation douloureuse jusqu'à cette ultime altercation en pleine rue, tout est passé au crible par la police. Et lorsqu'un portefeuille appartenant au défunt fait irruption dans son appartement, l'implication de la jeune psychothérapeute semble définitivement scellée. Devenue malgré elle le suspect numéro un, Frieda ne voit qu'une seule issue : prendre la fuite et mener sa propre enquête sur le sort de son ancien amant.

Dieu n'habite pas la Havane

par Khadra, Yasmina
A l'heure où le régime castriste s'essouffle, Don Fuego chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd'hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille rousse et belle comme une flamme, dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle. Chant dédié aux fabuleuses destinées contrariées par le sort, Dieu n'habite pas La Havane est aussi un voyage au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves. Alliant la maîtrise et le souffle d'un Steinbeck contemporain, Yasmina Khadra mène une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue, sans cesse contrebalancée par la jubilation de chanter, de danser et de croire en des lendemains heureux.

En douce

par Ledun, Marin
Sud de la France. Un homme est enfermé dans un hangar isolé. Après l'avoir séduit, sa geôlière, Emilie, lui tire une balle à bout portant. Il peut hurler, elle vit dans son chenil, au milieu de nulle part. Elle lui apprend que cinq ans plus tôt, alors jeune infirmière, elle a été victime d'un chauffard. L'accident lui a coûté une jambe. Le destin s'acharne. La colère d'Emilie devient aussi puissante que sa soif de vengeance. En douce est un roman dévastateur, où l'injustice se heurte à la force de vie d'une héroïne lumineuse.

Histoire du lion Personne

par Audeguy, Stéphane
Il est absolument impossible de raconter l'histoire d'un lion, parce qu'il y a une indignité à parler à la place de quiconque, surtout s'il s'agit d'un animal. Il est absolument impossible de raconter l'histoire du lion Personne, qui vécut entre 1786 et 1796 d'abord au Sénégal, puis en France. Cependant, rien ne nous empêche d'essayer. Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy entremêle, en une série de tableaux picaresques, la vie d'un lion à l'Histoire de France de la fin de l'Ancien Régime au Directoire. Sur les rives du Sénégal, le long des routes de France, derrière les grilles de la ménagerie de Versailles, se dessine une odyssée animale peuplée de personnages humains.

L'étrange incident

par Van Tilburg Clark, Walter
Lorsque, un jour de printemps, la nouvelle d'un vol de bétail et de l'assassinat du jeune et populaire cow-boy Kinkaid se répand, les hommes et femmes de Bridger's Wells forment une milice pour venger ce crime. Mais est-ce vraiment dans l'intention de rendre justice à l'un des leurs et de reprendre le bétail volé ? En moins de vingt-quatre heures, cette affaire en apparence simple dévoilera la psychologie complexe d'une communauté isolée et livrée à elle-même.

La vengeance des mères : suite de Mille femmes blanches

par Fergus, Jim
1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l'armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre. Parmi elles, deux surs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l'armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie. Avec cette aventure passionnante d'un petit groupe de femmes prises au milieu des guerres indiennes, Jim Fergus nous donne enfin la suite de Mille femmes blanches. Le miracle se produit à nouveau et cette épopée fabuleusement romanesque, véritable chant d'amour à la culture indienne et à la féminité, procure un incommensurable plaisir de lecture.

Le Cri

par Beuglet, Nicolas
Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. à l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre.  Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?  Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.  Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort.  Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question ! Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d'une science dévoyée, transformée en arme fatale.  Nicolas Beuglet est scénariste. Le Cri est son deuxième roman.

Le destin de Laura U.

par Fortes, Susana
Des murmures se font entendre dans les ruelles de Vilavedra, et le vent porte les peurs, les soupçons, les désirs inavouables. Juana, au service de la famille Ulloa durant des décennies, se remémore les histoires de ses coeurs bâillonnés par les amours tragiques. Celles du vieux comte. De ses fils, Rafael et Jacobo, condamnés â vivre séparés par un océan. Et de la jeune Laura, héritière de cette lignée, qui découvrit trop tôt que la distance ne peut rien face à la providence. Le Destin de Laura U. est un conte vibrant et sensuel empreint de l'exotisme d'une Galice austère et d'un Cuba extraverti où les secrets de famille finissent toujours par avoir raison de ceux qui les dissimulent.

Le sang du monstre

par Land, Ali
Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d'accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd'hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. à l'ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d'un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.   Le Sang du monstre est un thriller obsédant : la voix de Milly se fait hypnotique, dérangeante, addictive. Elle est, dans tous les cas, suffisamment singulière pour tenir le lecteur en haleine constamment, et soulever des interrogations aussi terribles que passionnantes. Un enfant peut-il surmonter des événements traumatiques ? Qu'est-ce qui construit vraiment notre identité ? Et à quel moment notre personnalité peut-elle basculer du bien vers le mal ? Un premier roman et un coup de maître qu'on ne peut décemment pas refermer avant le point final.

Les Fugitifs de l'Alder Gulch

par Haycox, Ernest
Au milieu des années 1800, un couple improbable s'enfuit pour rejoindre le nouvel eldorado de la vallée de l'Alder Gulch, dans le Montana, où des milliers de chercheurs d'or s'aventurent pour faire fortune. Jeff Pierce est traqué par le frère de l'homme qu'il a tué. Sa compagne de route, Diana Castle, cherche à échapper à un mariage arrangé. Quel avenir y aura-t-il pour eux dans cet Ouest sauvage où la loi est piétinée ? Avec ce portrait d'une communauté d'orpailleurs dans les contrées les plus sauvages du Montana (l'endroit est historique : l'Alder Gulch et Virginia City ont véritablement existé), Haycox déploie à merveille son art romanesque et sa connaissance de la nature humaine. Son roman est nourri de cette authenticité lyrique qu'on lui connaît depuis Des clairons dans l'après-midi (Actes Sud, 2013) et Le Passage du canyon (Actes Sud, 2015).

Les vies de papier

par Collectif
Une réflexion sur le temps, la politique, la solitude, la douleur et la résistance. Et surtout une ode à la littérature.

Lucie ou la vocation

par Guillaud, Maëlle
Lucie est amoureuse. éperdument. Mais pour imposer celui qu'elle a choisi, elle va devoir se battre. Ne pas céder face aux larmes de sa mère, à l'incompréhension de sa grand-mère, et à la colère de Juliette, sa meilleure amie. Malgré les humiliations quotidiennes, les renoncements, l'isolement et l'ascèse. Elle résiste et rêve d'absolu. Un jour pourtant, le sacrifice qu'elle a durement payé est violemment ébranlé par la découverte d'un secret. S'est-elle fourvoyée ou est-elle victime d'une manipulation ? Avec une sensibilité et une justesse infinie, L. ou la vocation nous entraîne dans les coulisses d'un monde fermé, soumis aux règles impénétrables d'une congrégation vouée au divin. Subtilement le roman dévoile ce processus d'abnégation jusqu'à ce que le doute s'immisce. Une histoire en étroite résonance avec nos problématiques sociétales, et qui permet peut-être de saisir avec plus d'acuité la violence que le sacrifice impose et surtout sa puissance à tout exiger de vous.

Possédées

par Gros, Frédéric
En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions et d'hallucinations. Elle est bientôt suivie par d'autres surs et les autorités de l'Eglise les déclarent « possédées ». Contraints par l'exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent bientôt leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville. L'affaire des possédées de Loudun, brassant les énergies du désir et les calculs politiques, les intrigues religieuses et les complots judiciaires, a inspiré cinéastes et essayistes. Frédéric Gros en fait le roman d'un homme : Urbain Grandier, brillant serviteur de l'Eglise, humaniste rebelle, amoureux des femmes, figure expiatoire toute trouvée de la Contre-Réforme. Récit d'une possession collective, le texte étonne par sa modernité, tant les fanatismes d'hier ressemblent à ceux d'aujourd'hui.<p>Portrait d'un homme d'Eglise humaniste, arrogant et libertin. Le curé de Loudun était connu pour être rebelle à la hiérarchie et amoureux des femmes. Diabolisé par les déclarations de mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent de Loudun, Urbain Grandier devient le responsable évident de la possession des Ursulines et mérite le bûcher. Premier roman.</p>

Règne animal

par Del Amo, Jean-Baptiste
Au cours du XXe siècle, Règne animal retrace, en deux époques, l'histoire d'une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l'omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d'une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d'une violence ancestrale. Seuls territoires d'enchantement, l'enfance, celle d'Eléonore, la matriarche, celle de Jérôme, le dernier de la lignée et l'incorruptible liberté des bêtes, parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes ? Règne animal est un grand roman sur la dérive d'une humanité acharnée à dominer la nature, et qui dans ce combat sans pitié révèle toute sa sauvagerie et toute sa misère. Des images lui reviennent, surgies d'une mémoire atavique : des plaines fourragères et sauvages, des souilles établies dans les fougères, au coeur de forêts primitives, des rivières indomptables aux flots desquelles il s'abreuve, des meutes de loups qui menacent, une harde innombrable, dont il fait partie, et avec laquelle il chemine. Puis, se superposent les voix des hommes, les encouragements et les cris, les coups assenés sur le groin, dans les flancs, sur la croupe, leurs mains qui l'empoignent par l'oreille et la tordent, leurs mains qui déversent la nourriture dans l'auge, leurs mains qui font couler l'eau, leurs mains qui le guident vers la truie immobile, saisissent son sexe qui tâtonne et le guident. Enfin, le visage ovale et redoutable des hommes qui se penchent par-dessus les barrières des enclos et décident du jour et de la nuit.

Un bon écrivain est un écrivain mort

par Chérel, Guillaume
Augustin Traquenard doit animer un débat littéraire dans un ancien monastère des Alpes-Maritimes. Seront présents dix écrivains très médiatiques, les poids lourds de l'édition : Frédéric Belvédère, Michel Ouzbek, Amélie Latombe, Delphine Végane, David Mikonos, Kathy Podcol, Tatiana de Roseray, Christine Légo, Jean de Moisson et Yann Moite. Chacun a reçu un courrier anonyme le conviant pour le week-end dans l'austère bâtisse reconvertie en résidence d'auteurs. Tout est fin prêt pour l'événement : l'entrée du train en gare de Saorge, la rencontre devant un public ravi de voir les stars de Saint-Germain-des-Prés, les questions sur le thème Littérature et modernité, le cocktail dînatoire puis la séance de dédicaces. Mais rien ne se passe selon le programme. Dès l'arrivée au couvent, l'histoire dérape. C'est bien connu, un bon écrivain est un écrivain mort.

Un siècle américain (1) : Nos premiers jours

par Smiley, Jane
Walter et Rosanna Langdon caressent un rêve ; posséder une ferme à eux, un giron protecteur où fonder une famille. C'est sur les terres sublimes de l'Iowa que se bâtit la légende des Langdon et de leurs enfants, qui vont connaître, de près ou de loin, les bouleversements de la première moitié du XXe siècle. Cette traversée commence en 1920, à l'aube de la Dépression, et s'achève en 1953. Le temps pour une génération d'éclore ; pour une autre de voir le monde changer. Dans cette puissante saga familiale, Jane Smiley épouse le rythme de la vie, les caprices du temps, du hasard, de l'Histoire. Elle excelle à camper des personnages attachants, incarnant avec humanité et tendresse leur Amérique.

Voici venir les rêveurs

par Mbue, Imbolo
Aux Etats-Unis et au Cameroun, en 2007. Nous sommes à l'automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains. Mais rien n'est simple au pays de l'American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l'épée de Damoclès de l'expulsion, les Edwards sont en proie à de nombreux problèmes. Pour tous, l'interminable demande d'asile des Jonga et la menace d'éclatement de la bulle des subprimes vont remettre en question leurs certitudes.

QUELQUES NOUVEAUTES "DOCUMENTAIRES"

Adolescences & dépression : parlons-en : Comment la reconnaître ? Que faut-il faire ? Comment accompagner notre jeune ? Regards croisés entre une mère et un psy pour ados

par Viat-Berthod, Christine
Accompagnée d'un psychiatre, la mère d'un enfant dépressif témoigne et donne des solutions aux parents confrontés au même problème : comment identifier la dépression ? Comment et où la soigner ? Comment la comprendre et l'appréhender ?

Charlie Chaplin

par Ackroyd, Peter
Il fut la première icône du grand écran et demeure, cent ans après son premier film, le visage le plus instantanément reconnaissable de Hollywood. Mais qui était vraiment l'homme à la moustache ? Le metteur en scène constamment à la fois derrière et devant la caméra ? L'individu coupé des réalités et se voyant en Jésus ou, mieux, en Napoléon ? Quelle est la relation entre Chaplin et Charlot ? Peter Ackroyd braque ses projecteurs sur une vie - autant qu'une oeuvre - improbable, depuis d'humiliants débuts dans les music-halls londoniens jusqu'à une célébrité planétaire acquise alors qu'il n'avait que vingt-cinq ans. Et, sur le fond d'une centaine de films qui n'ont cessé depuis de drainer des hordes de spectateurs fascinés à travers le monde, nous entraîne - par les sombres scandales des années 1940 - au final et pathétique exil Suisse. Une biographie magistrale, nourrie de nouvelles et singulières révélations sur un personnage énigmatique entre tous.

Comment aider ses proches sans y laisser sa peau : 8, 3 millions d' Aidants, et moi, et moi, et moi

par Giraudet, Janine-Sophie
Nous sommes tous des aidants en puissance. La France en compte officiellement 8, 5 millions. Un chiffre probablement sous-évalué, car aider un parent, un enfant, un proche malade ou en perte d'autonomie est un investissement invisible, donc difficilement quantifiable. Les principales caractéristiques d'un aidant sont son investissement et sa polyvalence. Mais à force de se démultiplier et de jouer aux couteaux suisses, il s'expose à un épuisement physique et psychologique qui peut se transformer en diverses maladies. Un tiers des aidants meurent avant le proche qu'ils accompagnent ! Par ailleurs, il n'existe aucune formation pour devenir aidant, cela nous tombe dessus et chacun d'entre nous tâtonne ensuite avec plus ou moins de facilité et de compétences. Janine-Sophie Giraudet et Inge Cantegreil-Kallen ont constaté, dans l'exercice de leur profession de médecin rhumatologue et de psychologue en hôpitaux, que ces « travailleurs de l'ombre », très souvent esseulés dans cette aventure, avaient plus que jamais besoin de soutien, d'écoute et de soins. Car la relation qui s'instaure entre l'aidant et l'aidé n'a rien d'un long fleuve tranquille. à quel moment devient-on un aidant ? Quels sont les enjeux derrière ce statut ? à quels types de risques les aidants sont-ils exposés ? Comment concilier une vie personnelle et une vie d'aidant ? Les auteurs nous expliquent avec sensibilité et humour quels sont les bons gestes ou les bonnes attitudes pour éviter l'épuisement, en nous fournissant des outils précieux, des clefs à la portée de tous qui permettront aux aidants d'entrevoir des solutions, des alternatives, de les tester, de les adopter… et surtout de ne pas oublier de continuer à vivre sans culpabiliser !

Docteur, si j'ai besoin serez-vous là ?

par Lafranque, Henri
Henri Lafranque l'a décidé : il sera médecin généraliste. Et son activité, il l'exercera à la campagne. Installé dans un petit village, le jeune docteur se donne tout entier à son métier, véritable choix de vie pour lui comme pour sa famille. Les visites se succèdent : Christine, qui a accouché alors qu'elle ne se savait pas enceinte, Régis, le jeune homme au lourd secret familial, Mauricette, qui souhaite maigrir sans effort, Colette, qui veut qu'on l'accompagne pendant ses derniers instants... De rencontres en expériences, de désillusions en réflexions, Petit Toubib deviendra grand. C'est son parcours professionnel, mais aussi personnel qu'Henri Lafranque nous dévoile dans ce livre. Au travers d'anecdotes fortes, parfois drôles, souvent poignantes, le docteur revient sur quarante années passées au service et à l'écoute de l'autre, à tenter de guérir le corps autant qu'à soulager l'âme.

L'art de la marche

par Bleys, Olivier
« À l'âge où les vrais aventuriers raccrochent leur sac à dos », Olivier Bleys a choisi d'entreprendre un « tour du monde particulier » : marcher un mois par an, sans jamais dévier de son cap - plein est, vers le soleil levant.Nous le suivons pas à pas, caméra à l'épaule. Les jours se succèdent, sur les routes ou sur les sentiers, à travers les plaines ou les montagnes, en pleine nature ou dans les zones industrielles. Parti de Pampelonne, petit village du Tarn, il traverse l'Europe : Albertville, Andermatt, Tresenda, Venise, Dubrava Krizovljanska en Croatie, Miskolc enfin, en Hongrie, terme provisoire de ses six premières étapes. Dans la langue inspirée qui est celle de son œuvre romanesque, Olivier Bleys décrit les joies, les fatigues, la solitude, les rencontres, les menus tracas et les grands plaisirs du long chemin. À une époque où tout va vite, trop vite, l'auteur de Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes exalte l'esprit de lenteur, chante ce « voyage sans fin qui peut se poursuivre tout le long d'une vie », et fait de ce tour du monde par étapes l'aventure extraordinaire d'un homme ordinaire.

La grande évasion : Santé, richesse et origine des inégalités

par Deaton, Angus
Il fait meilleur vivre dans le monde de nos jours que par le passé. Les hommes se portent mieux, ils sont plus riches et vivent plus longtemps. Pourtant ce mouvement qui a conduit une partie de l'humanité à s'évader de la misère s'est fait au prix d'inégalités aujourd'hui flagrantes entre les pays et les populations. Angus Deaton raconte ici l'histoire édifiante de cette grande évasion, qui, depuis deux cent cinquante ans, a vu certaines parties du monde croître de manière spectaculaire, et creuser dans le même temps de manière disproportionnée les inégalités. Analysant en profondeur les ressorts de la prospérité et de la richesse des nations, il porte un regard lucide sur le chemin qu'il reste à parcourir pour venir en aide aux laissés-pour-compte.

La maison des vulnérables

par Zappi, Sylvia
A Bobigny, deux immeubles sont récemment sortis de terre sur l'emplacement historique du premier foyer Sonacotra de la région parisienne. La mixité sociale, l'individualisation, la normalisation des modes de vie étaient les buts visés. Là où il n'y avait hier que des hommes d'origine immigrée vivent désormais aussi des femmes, des jeunes, des Français. Pour les anciens, qui ont perdu l'entre soi au profit du confort, leur immeuble s'apparente à une maison de retraite. Pour les autres, cassés par la vie, c'est souvent un premier chez eux, une pause dans un itinéraire d'abandon et de rupture. Des solitudes cohabitent aujourd'hui les unes à côté des autres.

Les lois naturelles de l'enfant

par Alvarez, Céline
L'enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel. Pourtant, par manque d'information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n'encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40 % de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d'éducation prioritaire et plan violence, à Gennevilliers. Elle a respecté les lois naturelles de l'enfant et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90 % de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d'excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l'enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l'école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l'apprentissage et l'épanouissement. Elle partage son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l'adulte. La révolution de l'éducation est possible.<p>L'auteure présente l'expérience pilote menée à l'école maternelle de Gennevilliers de 2011 à 2014 et s'appuyant sur les travaux de Maria Montessori et sur des apports des sciences cognitives et de la linguistique. Elle partage également les outils mis au point pour une approche de l'éducation à partir des lois naturelles de l'enfant.</p>

Tant pis ! Nos enfants paieront

par Lenglet, François
La prochaine présidentielle sera dominée par ceux qu'on appelle les populistes, à droite comme à gauche. Ils se nourrissent de l'extraordinaire dégringolade de la France depuis dix ans : effondrement de la classe moyenne, baisse de la richesse par habitant, chômage permanent, auxquels s'ajoute, depuis les attentats et la crise des migrants, un sentiment d'insécurité renforcé. François Lenglet explore les causes de cette éclipse française : l'union monétaire, ou plutôt l'usage que nous en avons fait. Les illusions de la génération libérale, au pouvoir aujourd'hui. Le déni des responsables politiques, dont les tabous bloquent l'Etat et les entreprises. Et cela jusqu'à Hollande et Sarkozy, ces frères jumeaux dans l'impuissance économique. Les Français veulent désormais être protégés. Et c'est pour cela que les solutions des partis nationalistes et souverainistes séduisent. François Lenglet les dissèque car, dans l'histoire, nombre de leurs mesures ont fini par être adoptées, y compris par des partis traditionnels. Est-ce un mal ? Sans complaisance, il propose des orientations efficaces pour garantir à la France un futur moins sombre. 2017 nous donnera une vraie chance. Peut-être la dernière. Sinon... Tant pis, nos enfants paieront.

10 LIVRES ADAPTES AU CINEMA DES LA RENTREE

Autobiographie d'une courgette

par Paris, Gilles
Sa mère l'appelle " Courgette ", mais son vrai nom c'est Icare : un petit bonhomme de neuf ans qui raconte son histoire. Son papa est " parti faire le tour du monde avec la poule du voisin ", sa maman ne travaille plus, boit un peu trop de bière et passe son temps devant le poste de télévision. Courgette s'ennuie, quand soudain, en fouillant dans les tiroirs, il tombe sur un revolver. Amusé, le petit garçon sort dans le jardin et tire vers le ciel " pour le tuer et faire pleurer les nuages ". Sa mère se précipite sur lui et c'est l'irrémédiable : le coup part et Courgette voit sa maman s'écrouler à ses pieds. Placé en centre de rééducation pour enfants, Icare retrouvera le goût de vivre, lentement. Avec des mots bouleversants, il nous livre son parcours atypique. Une fiction poignante, une écriture poétique pour un sujet grave.

Bridget Jones : folle de lui

par Fielding, Helen
Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amie célèbre ses 60 ans ? Est-il moralement condamnable d'aller chef le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux ? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontre ? Confrontée à ces graves problèmes, et à quelques autres non moins angoissants, Bridget relève courageusement le défi d'élever seule deux jeunes enfants, d'apprendre à maîtriser tweets et textos et. surtout, redécouvre sa sexualité à l'heure de - aïe ! le mot qui fâche - l'âge mûr. A la fois tendre, touchant, mélancolique et absolument hilarant, le retour tant attendu de notre Anglaise préférée.

Inferno

par Brown, Dan
Une nouvelle aventure de Robert Langdon qui se déroule en Italie.«L'enfer»de Dante est au cœur du suspense.

La fille du train

par Hawkins, Paula
Rachel habite dans la banlieue de Londres et prend le train pour rejoindre la capitale deux fois par jour. De la fenêtre du train, elle observe un couple qu'elle imagine parfait, comme elle l'était avec son mari, avant qu'il ne la trompe, puis la quitte. Un matin, Rachel voit un inconnu dans leur maison.

Le Journal d'Aurore (1) : Jamais contente

par Desplechin, Marie
On peut ruiner sa vie en moins de dix secondes Je le sais. Je viens de le faire...... Journal intime

Mal de pierres

par Agus, Milena
En Sardaigne, pendant la Seconde Guerre mondiale. Une belle jeune femme dont le caractère étrange et passionné éloigne les garçons, épouse, pour sauver les apparences, un veuf que la froideur de sa femme conduira au bordel... Mais en 1950, atteinte du''mal des pierres'', elle va sur le''continent''faire une cure thermale. Là, la passion l'attend : elle rencontre l'homme le plus beau qu'elle ait jamais vu, un professeur, fou de piano, et... marié ! Pendant quelques semaines, la jeune Sarde et celui qu'elle nommera''le Rescapé'', ne vont plus se quitter. Elle connaît enfin l'amour physique le plus intense. Neuf mois après la fin de la cure, alors qu'elle a regagné la Sardaigne, naît... un futur pianiste. Bien des années plus tard, sa petite-fille découvre les cahiers intimes de sa grand-mère : un choc ! Que pouvons-nous savoir des autres, aussi proches soient-ils ? Un petit chef-d'œuvre qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.

Miss Peregrine et les enfants particuliers

par Riggs, Ransom
Abe Portman, un enfant juif polonais, s'est autrefois réfugié pour échapper à la menace nazie dans un orphelinat d'une île du pays de Galles dirigée par Miss Peregrine Faucon. Là-bas, il a côtoyé des enfants aux capacités surnaturelles censées les protéger des monstres. Aujourd'hui devenu vieillard, il raconte cette période à son petit-fils Jacob, âgé de 15 ans.

Polina

par Vivès, Bastien
Vingt ans de la vie d'une danseuse, de l'enfance à la maturité. Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d'une grande exigence, à la fois admiré et redouté. Au fil des années, Polina développe avec son mentor une relation complexe, entre antagonisme et soumission.

Réparer les vivants

par Kerangal, Maylis de
De retour d'une session de surf dans le pays de Caux, trois lycéens sont victimes d'un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, blessé à la tête, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents ayant autorisé le don d'organes, le récit suit le parcours de son cœur et les étapes d'une transplantation qui bouleverse de nombreuses existences.

Tamara (8) : Oh, le salaud

par Droussie, Benoît
Tamara sort avec Diego, mais ses copines la jalousent.

UN APERCU DE NOS NOUVEAUTES BD

Assassin royal (L') version BD (10) : Vérité le Dragon

par Hobb, Robin
Fitz et ses compagnons poursuivent leur route sur les traces de Vérité, laissant l'hiver et le royaume des montagnes derrière eux. La reine Kettricken conduit le groupe vers une carrière de pierre noire où, enfin, ils retrouvent le roi Vérité. épuisé, complètement hagard, ce dernier les reconnaît à peine. Son esprit semble tout entier obnubilé par une seule tâche : sculpter son propre dragon pour ensuite l'éveiller grâce à l'Art et sauver les Six-Duchés. Partagés entre scepticisme et désespoir, Fitz et ses compagnons vont peu à peu entrevoir leurs destins. Des secrets et des identités vont se dévoiler, des prophéties se révéler et l'impensable se réaliser…

Bérézina (1) : Bérézina : un roman de Patrick Rambaud

par Richaud, Frédéric
- Il faut quitter Moscou sans tarder ; Sire. -Berthier ; allez au diable ! -Nous y sommes. Septembre 1812. Napoléon et sa grande armée pénètrent dans Moscou sans rencontrer la moindre résistance. Et pour cause : la ville est vide. Où sont les habitants ? Et les vivres ? Le lendemain soir, le quartier chinois s'embrase. L'incendie gagne vite les maisons de sapin. Impossible de lutter : les pompes à incendie ont disparu. C'est un piège ! Après La Bataille (Prix Historia de la meilleure bande dessinée historique en 2014), Frédéric Richaud et Ivan Gil signent une nouvelle adaptation spectaculaire d'un roman de Patrick Rambaud, Il Neigeait, qui, à sa parution, en 2000, glaça d'effroi plusieurs centaines de milliers de lecteurs. Bérézina raconte sans fards l'épouvantable campagne de Russie qui, au terme des six mois qu'elle dura, vit périr plus de trois cent cinquante mille personnes et prouva à la face du monde que Napoléon n'était pas invincible.

Joséphine Baker

par Catel
Joséphine Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l'idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s'impose comme la première star noire à l'échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d'Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l'exemple : au cours des années 1950, dans son Château des Milandes, elle adopte douze orphelins d'origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l'amour et la liberté jusqu'à son dernier souffle.

L'art du crime (Tome 4) : Electra

par Omeyer, Marc
Electra, sculpteuse corinthienne réputée se prend d'affection pour le jeune Zacharias dont le talent naissant l'enchante. Nous sommes en 146 avant JC et bientôt les légions romaines vont mettre la ville à feu et à sang. Alors que le peuple fuit devant l'envahisseur, Zacharias va prendre tous les risques pour sauver sa sculpture. Folle d'angoisse, Electra finit par le retrouver dans son propre atelier. Elle ne peut qu'assister au meurtre sanglant du jeune enfant. Révoltée, ivre de chagrin et de colère, Electra sera prête à tout pour identifier le coupable et le traquer jusqu'au coeur de Rome.

Le maître des crocodiles

par Piatzszek, Stéphane
Eté 1984. Un petit groupe de plongeurs débarque dans un minuscule archipel au large de l'île de Sumatra en Indonésie, les îles Banyak. Léo, sa femme Isabelle et leur ami Bernard sont des documentaristes venus au bout du monde au service d'une cause, l'écologie : ils veulent démontrer par le film qu'ils préparent comment l'homme en détruisant son environnement se détruit lui-même. Le projet tourne à la tragédie quand Isabelle, enceinte, est dévorée par un crocodile géant sous les yeux de Léo. Avec le concours des habitants de l'île, Léo et Bernard partent en chasse du reptile… S'ils échouent à le tuer, ils le blessent à l'oeil. Léo ressent un curieux lien avec l'animal. Secondé par Bernard et Sap, un jeune Indonésien, il plonge dans le repaire sous-marin du crocodile. Il échoue une fois de plus à le tuer. Mais, mystérieusement, le monstrueux animal le laisse emporter le cadavre de sa femme. Trente ans plus tard, Léo retrouve les îles Banyak, dans un territoire encore traumatisé par le tsunami. Tel le capitaine Achab pourchassant jusqu'à la folie Moby Dick, Léo dit en finir avec celui que les autochtones appellent désormais « N'a-qu'un-oeil ». Mais sa soif de vengeance n'a-t-elle pour objet que le seul crocodile ?

Le sang de la vigne (3) : Sous la robe de Margaux

par Corbeyran, Eric

Zaï zaï zaï zaï : un road-movie

par Fabcaro
Un auteur de bande dessinée, alors qu'il fait ses courses, réalise qu'il n'a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l'auteur le menace et parvient à s'enfuir. La police est alertée, s'engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles. Assez vite les médias s'emparent de l'affaire et le pays est en émoi. L'histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l'auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l'ensemble de la société. Voici le nouveau récit choral de l'imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l'auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l'on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.
Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

HORAIRES D'OUVERTURE du 1er Septembre au 30 Juin :

Mardi Fermé 14h-18h
Mercredi 10h-12h 14h-17h
Jeudi 10h-12h 14h-17h
Vendredi Fermé 14h-18h
Samedi 10h-12h 14h-17h



Contact

Bibliothèque municipale de La Teste de Buch

Hôtel Lalanne

Place Jean Hameau - 33260 La Teste de Buch

Secteur Adulte :

Tél : 05 56 54 65 63

Courriel : bibliotheque@latestedebuch.fr

Secteur Jeunesse :

Tél : 05 57 52 41 70

Courriel : bibjeunesse@latestedebuch.fr